Le programme de l'Onsil


Notre programme... Votre avenir !

Elections URPS
L'expérience et la capacité d'écoute de vos représentants nationaux et régionaux ont été mises à profit pour élaborer un programme digne de vos ambitions professionnelles. Dans chaque région, vos élus Onsil aux URPS Infirmiers vous représenteront auprès des ARS et défendront vos intérêts.

 
Les ARS ont une large mission de prévention en matière de santé publique : l'Onsil demande que notre rôle d'acteur de prévention soit reconnu et intégré dans notre rôle propre voir texte joint

Les ARS interviennent dans la régulation des soins de ville : l'Onsil demande a ce que le soins de ville soient connus et reconnus par l ars pour faire une régulation efficace
 
Les ARS doivent associer à leur gouvernance tous les acteurs locaux : l'Onsil est représentée par des acteurs de santé, en permanence sur le terrain, grâce à leur travail d'infirmières libérales et à leur engagement bénévole à votre service.
 
Les ARS veulent contractualiser leurs relations avec les professionnels de santé : l'Onsil s'engage à étudier ces dossiers avant qu’ils soient proposés aux professionnels. Les projets d'éducation thérapeutique, de réseaux de soins,
 
Les ARS vont organiser le parcours de soins : l'Onsil fera en sorte que les infirmières libérales ne soient pas oubliées. Alors que les ARS souhaitent mettre en place des filières obligatoires hôpital-HAD, l'ONSIL exigera la création de la consultation infirmière et imposera la présence de l'infirmière libérale dans ces filières au nom de ses compétence professionnelles et du libre choix du praticien par le patient.

Les ARS vont développer la coordination ville-hôpital : qui peut mieux que les infirmières libérales peuvent faire cette coordination. Grâce à leur disponibilité et leur présence sur le terrain, elles sont les seules à assurer la permanence et la continuité de leurs soins, 24h/24, 7 jours/7.

Les ARS devront anticiper la désertification médicale : les infirmières libérales sont pionnières en la matière puisqu'elles ont déjà signé l'avenant n°1 à leur Convention. Cependant, il est indispensable qu'elles soient écoutées afin que leur expertise soit prise en compte dans l'analyse de la démographie infirmière.
 
Les ARS doivent promouvoir une politique de santé publique en faveur des personnes âgées dépendantes : l'Onsil est le seul syndicat à exiger que la prise en charge des patients soit du ressort de l'infirmière libérale, au nom de son rôle propre.
 
Les ARS vont mettre en place de nouvelles techniques d'information et de communication : l'Onsil est actuellement le seul syndicat à mener une expérimentation sur ces techniques.

Les ARS auront une mission de formation : l'Onsil a déjà proposé la mise en place de certaines formations inexistantes dans les études initiales (comme la formation à l'exercice libéral de la profession d'infirmière). Elles feront l'objet d'expérimentations en régions.

Si vous voulez :
  • valoriser votre rôle propre,
  • rester le pivot du soin à domicile,
  • obtenir une consultation infirmière autonome,
  • contrôler les projets de délégation d'actes,
  • conserver le paiement à l'acte avec des honoraires décents,
  • contrôler et endiguer l'extension hégémonique de l'HAD,

Et si vous refusez de devenir salariées des nouveaux dispensaires que seront les maisons de santé, alors
 

VOTEZ POUR LA LISTE ONSIL DE VOTRE REGION


Haut de page