Projet de loi de santé


Dimanche 15 mars 2015, 50 000 professionnels de santé, dont l'essentiel des syndicats des professions paramédicales, ont montré leur opposition farouche au projet de loi de santé du Gouvernement.


Parmi ces organisations, trois des quatre syndicats d'infirmières libérales, membres du Mouvement Pour la Santé de Tous (MPST), ont exprimé leur colère car ils n'ont pas été entendus, ni même écoutés par le Ministère de la Santé : ceci est inacceptable !

Les infirmières libérales doivent donc continuer à faire entendre leur voix !

C'est pour cela que, devant le mépris envers les infirmières affiché encore et toujours par le Premier Ministre et la Ministre de la Santé, l'Onsil exige le retrait de ce projet de loi inique.
Madame la Ministre pense-t-elle qu'en rebaptisant sa loi elle réussira à endormir les infirmières libérales ?
Madame la Ministre pense-t-elle que la suppression de la vaccination par les pharmaciens suffira pour satisfaire les infirmières libérales ?
Madame la Ministre pense-t-elle les infirmières libérales à ce point idiotes pour ne pas réagir au projet de glissement de certains de leurs actes vers le secteur social ou médicosocial ?
Tout ce mépris envers une profession disponible 24/24h, 7/7j, tenue à une obligation de continuité de soins est INACCEPTABLE.

LA MOBILISATION CONTINUE

LES INFIRMIÈRES LIBÉRALES EXIGENT
LE RETRAIT PUR ET SIMPLE
DE CE PROJET DE LOI SANTÉ

L'ONSIL APPELLE SES ADHÉRENTS ET L'ENSEMBLE DES
INFIRMIÈRES LIBÉRALES À SE MOBILISER
POUR FAIRE BARRAGE À LA LOI DE MARISOL TOURAINE


 
Haut de page